beauty

TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LES FILLERS

Pour combler vos rides sans transformer les traits de votre visage, pour gagner quelques années tout en restant naturelle, l’acide hyaluronique est le produit de comblement par excellence. Mais si tout le monde ne jure que par les fillers, il est important d’en connaître les risques avant de le pratiquer. Éclairages avec Dr. Imane Slaoui.

Les fillers sont des injections à base d’acide hyaluronique qui visent à remplir les rides profondes et plis cutanés. Selon les besoins, on peut injecter 1 à 2 seringues pour effacer la cassure située dans l’épaisseur de la peau, les rides péribuccales, les creux dus à l’affaissement, les cernes de la vallée des larmes, les sillons nasogéniens ou encore les plis d’amertume. « Dans un autre contexte, nous pouvons restructurer le visage et refaire tout le contouring dans un but d’embellissement », explique Dr. Imane Slaoui.

Si tout le monde ne jure que par les fillers, il est important d’en connaître les risques. Éclairages avec Dr. Imane Slaoui

L’acide hyaluronique en toute confiance

Placé au bon endroit avec une bonne technique, seul le bon acide hyaluronique, peut produire un résultat beau, durable et naturel. S’iI existe plusieurs marques d’acide hyaluronique, de nombreux patients et médecins font confiance à la gamme Juvéderm qui répond aux exigences de qualité maximale. En effet, le laboratoire pharmaceutique Allergan, leader mondial en esthétique médicale, propose une palette de formules traçables, à base d’acide hyaluronique bio-dégradable. « Parmi les précautions de base, n’acceptez jamais de vous faire injecter un produit non résorbable, un bon médecin utilisera des fillers naturels qui, à terme, sont naturellement éliminés par le corps ”. Les résultats sont instantanés et se prolongent pendant une période qui va de six mois à un an.

Quel médecin choisir ?

Selon Dr. Imane Slaoui, toute injection doit absolument être pratiquée par un médecin spécialisé. « Dans le visage, il y a des zones à risques. Afin de prévenir les complications, il est essentiel que l’injecteur ait une parfaite connaissance de l’anatomie de la face ; en particulier du trajet des nerfs et des vaisseaux du visage ». Il convient donc de bien s’informer sur les compétences et la réputation du dermatologue, médecin esthétique ou chirurgien plasticien qui va pratiquer lesdites injections.

À quoi faut-il s’attendre ?

De manière générale, il est recommandé de ne pas faire d’efforts physiques dans les heures qui suivent les injections. Évitez l’exposition prolongée aux rayons UV, pas de maquillage avant 12 h, pas de hammam durant deux semaines après le traitement. « Suite au traitement, des réactions locales peuvent apparaitre de façon immédiate ou retardée (rougeurs, inflammation, érythème, etc.). Ces réactions peuvent persister une semaine », ajoute Dr. Imane Slaoui.

Dr Imane Slaoui

Médecin esthétique et Micronutritioniste. Diplômée en injections esthétiques du visage, de dermatologie interventionelle, d’alimentation santé et micronutrition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

Bouton retour en haut de la page

Nous sommes heureux de vous revoir ! 

Etes-vous abonné(e) à la Newsletter ?

LUXURY NEWS

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment

Merci!

Vous receverez notre Newsletter 2 fois/mois

adblock détécté

Désactivez votre ADBLOCKER pour accéder au site

Demande de devis